SX US

Supercross US : les forces en présence sur la côte ouest en 250

Article ajouté le 18/02/2021



Après sept épreuves d'une côte est au plateau plus famélique d'un ours blanc sur un iceberg, c'est avec un plaisir non dissimulé qu'on va voir arriver nos gars de l'ouest ce samedi pour Orlando 2.



Cadeau ! 

Et là, ce n'est pas la même limonade, avec un plateau plus profond qu'une phrase de Bourdieu. Difficile, dans ces conditions, de se prononcer sur d'éventuels favoris. Mais comme on est un peu des dingues, on va le faire quand même. Déjà, pour anticiper l'avenir, il faut connaître l'histoire. Donc, en repensant à ces dernières années et même celle en cours, aller voir ce qu'il se trame chez Star Racing. Bonne pioche, puisqu'on y retrouve là deux garçons qui ont déjà remporté des finales, en la personne de Justin Cooper et Jeremy Martin. Commençons par noter que s'ils doivent faire banquette commune dans le camion, ce n'est pas le grand amour. J-Mart tient toujours, à tort ou à raison, J-Coop responsable de son très grave accident, avec la vertèbre L1 fracturée à la clé et sa très longue indisponibilité derrière. Ambiance. Pourtant, ces deux-là pourraient très bien se retrouver à batailler pour le titre, exactement comme Colt Nichols et Christian Craig.

Les rumeurs veulent que J-Mart soit extrêmement rapide sur le terrain Yamaha en ce moment. C'est très possible, reste à savoir s'il parviendra enfin à mettre une saison de SX bout à bout, lui qui est double champion outdoor mais a toujours plus de mal en salle, même s'il a quand même cinq finales à son crédit. Troisième du championnat côte est en 2015, 2016 et 2018, on se souvient qu'il s'est retiré avant la fin l'an dernier pour ne pas marquer trop de points, ce qui l'aurait obligé à passer en 450. J-Mart est très rapide, et devrait en plus partir devant, lui qui est à la base un bon starter, avec la meilleure moto du plateau. Jeremy est aussi excellent à Daytona... Si un favori doit se dégager, c'est lui. D'autant qu'il sait qu'il n'a plus le choix, il doit remporter ce titre SX pour prétendre à un bon guidon en 450 l'an prochain.


De retour chez Star Racing, J-Mart fait figure de favori. 

Justin Cooper se remet tout juste d'une petite fracture du pied. Sur la moto depuis une dizaine de jours, il risque d'être un peu court physiquement en début de championnat mais reste une menace permanente grâce à une vitesse niveau élite et des départs là aussi très au point. Lui qui a remporté Anaheim 1 l'an dernier fait aussi fait figure de grand favori à ce titre. 1Bis, on va dire.


Le léger point de discorde entre les deux pilotes Star Racing... 

Tout ce qu'on sait des deux autres Star Racing Jarrett Frye et Nate Thrasher, c'est qu'on ne sait rien, comme l'aurait dit Socrate s'il suivait le SX US. Des rookies parait-il très performants, qui risquent donc d'alterner le bon et le moins bon...

L'autre favori éventuel de cette côte pourrait bien Jordon Smith. Autre vétéran de la catégorie, il était passé à deux doigts du titre en 2017, puis deuxième en 2018. vainqueur de trois finales dans sa carrière, Jordon soit surtout éviter les blessures pour avoir sa chance...


Une saison sans blessures, c'est tout ce qu'on peut souhaiter à Jordon Smith. 

Il sera épaulé chez Kawasaki Pro Circuit par Cameron McAdoo. Rapide mais sauvage, McAdoo sera à n'en pas douter dans le coup pour gagner des courses et monter sur le podium, mais il paraît difficile de l'imaginer gagner le championnat, même si l'élève de Nick Wey progresse chaque saison.

Son coéquipier Seth Hammaker étant rookie, on ne sait pas trop quoi en faire, à l'image de Thrasher, Frye ou Stylez Robertson, le pilote HVA Rockstar.

Dernier gros poisson du bocal, Hunter Lawrence. Désormais étiqueté « frère de », Hunter reste un talent indéniable, qui a passé lui aussi trop de temps aux urgences pour qu'on puisse vraiment juger de son potentiel en SX. Coaché par Johnny O'Mara, il s'entraîne tous les jours avec Little Bro et doit donc savoir où il en est niveau vitesse. Un gros point interrogation et certainement une des histoires les plus intéressantes de cette côte.


Hunter n'est plus que "l'autre" Lawrence. Arrivera-til à inverser la tendance ? 

Dernier ancien vainqueur à s'aligner, Garrett Marchbanks, qui a gagné Daytona de belle manière l'an dernier. Éconduit chez PC, il a trouvé refuge chez ClubMX, sur une Yamaha privée, avec Jace Owen, l'ancien champion Arenacross, Joey Crown et l'Allemand Dominic Thury. Pas facile de savoir ce que va donner Marchbanks cette saison, sur du matériel inférieur à ce qu'il avait l'an dernier.

Autre privé de luxe chez Yamaha, Alex Martin. L'autre big bro de la catégorie a de la vitesse, de l'expérience et il part bien. Troll sera sans doute abonné au top 5, peut même grimper sur le podium de temps en temps, mais ne sera sans doute pas dans la conversation pour le titre.

Voici en ce qui concerne les favoris. Derrière, ça va être la bagarre pour aller en finale, déjà. Kyle Peters, Coty Schock, Carson Mumford, Mitchell Harrison, Chris Blose, Mitchell Falk, Cédric Soubeyras, Jake et Ty Masterpool, Martin Castelo, Carson Brown, Jerry Robin, Cheyenne Harmon, Dakota Alix, Jordan Bailey, Chase Marquier, Dilan Schwartz, Calvin Fonvieille... En gros, à la louche, on a plus d'une trentaine de noms qui sont supposés aller au finale, ce qui veut dire qu'il va y avoir un paquet de déçus, notamment de ne pas s'être engagés sur la côte est. Sans même compter le pilote usine GASGAS Pierce Brown, pas encore remis d'une opération au genou. Vivement samedi soir !

 



 



















Commentaires

On vas avoir des LCQ D'ENFER :-)))) 
Avec des pilotes plus vite que le 6ime d'une finale cote est :-)))

Dernières vidéos

  1. Vidéo : on vous présente la Honda du team SR Motoblouz de Nathan Watson
  2. Vidéo : Slayground 3 avec Axel Hodges
  3. Vidéo : Malcolm Stewart et Adam Cianciarulo en GoPro à Indy 3
  4. Vidéo : le comparatif 250 4T 2021 mx2k, sept machines passées au crible !
  5. Vidéo : Red Bull Moto Spy, saison 5 épisode 2