Pratique

Antoine a acheté une TM Racing !

Article ajouté le 18/02/2021

Pour vous servir du contenu de qualité, des tests produits, des découvertes de nouveaux circuits et tout le reste, il nous fallait une monture, et pas des moindres. Le comparatif a été bénéfique pour se faire une idée du marché et ainsi choisir la moto qui nous accompagnera tout au long de la saison et nous emmènera sur le podium (du trophée club à coté de la maison). 

 

Si dans l'ensemble le cru 2021 est de haute volée, chacune a son caractère. On avait été un peu rude à l'égard de cette TM. Bon, la machine avait quelques circonstances atténuantes : elle était raide de neuve, moteur à peine rodé sur le plat et suspensions jamais utilisées en "fonction motocross". 

En statique, cette moto atypique avait attiré notre attention, avec une foule de détails :

- Réservoir au centre sous la selle

- Boite à air comme sur les Yamaha

- Guidon haut

- Démarrage au kick +électrique (ça c'est fun les matins d'hiver)

- Embrayage hydraulique

- Disques de frein gros diamètre (270mm)

- Durites aviations blanches

- Double échappement HGS

- Étrier avant Brembo/arrière Nissin

- Fourche Kayaba 48 (valeur sûre)

- Boîtier double courbes

- Et surtout un paquet de pièces taillée dans la masse qui lui confère un look usine

Bref, on pourrait passer encore un bon bout de temps à tout énumérer. Tout un package origine qui ont fait qu'on a craqué, on s'en prend une ! On ressent déjà les regards se tourner vers nous lorsqu'on va la décharger du camion. Faut se la péter parfois, c'est important.

En matière de mécanique, ça donne quoi ?

Primo : comme ses concurrentes, la TM se reçoit en caisse avec fourche, roues et poste de pilotage à monter, et ici en l’occurrence l'échappement gauche.

Deuzio : Au montage, on voit que l'italienne n'est ni proche d'une autrichienne ni d'une japonaise : un jeu de clés Allen permet d'assembler l'ensemble des éléments cités précédemment, à l'exception des écrous d'axes de roues. Fort !

Aussi, on a chercher un instant dans le carton l'entretoise droite de la roue avant. Il n'y en a pas, l'épaulement de l'axe fait le job comme un grand. 

Tercio – Quand on fait le plein, on se rend compte que l'emplacement du bouchon de réservoir n'est pas des masses pratique, en biais sous la selle. Bye-bye le Tuff Jug ! Par contre, on a apprécié que le réservoir soit clair, pour connaitre le niveau tel un enduriste.

La moto est prête, plus qu'à envoyer du gaz. Vous risquez de la croiser sur le terrains d'Ile de France, de Bretagne ou des Pays de Loire. Stay tuned.

Par Antoine. 




 

Commentaires

Je ne sait pas ce qu'elle vaut ,en action, mais niveau LOOK , elle est "classe" :-)))

Portrait de gerard bracame

Carrément une bonne gueule ouais !

Dernières vidéos

  1. Vidéo : on vous présente la Honda du team SR Motoblouz de Nathan Watson
  2. Vidéo : Slayground 3 avec Axel Hodges
  3. Vidéo : Malcolm Stewart et Adam Cianciarulo en GoPro à Indy 3
  4. Vidéo : le comparatif 250 4T 2021 mx2k, sept machines passées au crible !
  5. Vidéo : Red Bull Moto Spy, saison 5 épisode 2