MXGP

Officiel : le Fantic Factory Team Maddii représentera la marque italienne en EMX

Article ajouté le 08/12/2020

Jusqu'ici engagé sur deux fronts avec déjà le team Fantic mais aussi un team Husqvarna, les Maddii père et fils ont décidé de se concentrer sur leur partenariat avec Fantic. Pour rappel, Corrado faisait déjà évoluer avec Fantic cette année Andréa Bonacorsi, qui a décroché un titre EMX125 avec la moto dès sa première année ! Et qui, depuis, a été promu en EMX250 chez Hutten Metaal Yamaha, le team officiel Yam en EMX250 champion en titre avec Bénistant. Marco Maddii, lui, s'occupait du team Husqvarna qui faisait rouler Forato et Guadagnini, mais est désormais à 100% Fantic également.


Andrea Bonacorsi a prouvé que la moto et le team étaient valables ! 

Il faut dire que Fantic sait s'entourer, avec un partenariat global avec Yamaha qui fournit moteur et châssis. Mais aussi avec le charismatique Jan Witteveen. Pour les plus jeunes, il s'agit d'un ingénieur motoriste hollandais spécialiste du 2T impliqué dans environ 40 titres mondiaux, entre vitesse, motocross et enduro. Il était déjà responsable technique du team officiel Cagiva quand la marque a décroché ses deux seuls titres mondiaux en 1985 et 1985 avec Pekka Vehkonen et Dave Strijbos, par exemple. D'ailleurs, si le sujet vous intéresse, on parle de la Cagiva WMX 125 de Strijbos dans notre magazine papier (à commander ici). Fantic fait donc un retour sur le devant de la scène spectaculaire. Marque mythique des années 70/80, notamment en enduro et en trial, elle a ensuite plus ou moins disparu en fonction des quelques rachats du nom. Avant de véritablement renaître tel le phénix fin 2014, quand ce fameux nom qui pèse tout de même trois titres de champion du monde de trial (#thierrymichaud) a été racheté par VeNetWork, un groupe  de 57 entrepreneurs vénitiens qui « gèrent environ 200 entreprises, employant 4 000 salariés, et présents dans 90 pays à travers le monde. Ils sont tous animés par la volonté d'en faire plus pour leur territoire, en soutenant et en développant des projets à fort potentiel. » selon le site internet du groupe. Avec désormais Mariano Roman, ancien directeur technique d'Aprilia, entre autres, aux commandes. Pour construire au départ des vélos électriques, puis des machines loisirs/Scramblers, les Caballero, qui héritent du nom mythiques des premiers modèles emblématiques de la marque. Et donc maintenant de pures machines de course, même si ce sont globalement des Yamaha avec quelques différences. Vous pouvez d'ailleurs lire notre essai de la Fantic 125 XX ici. Quand nous étions chez Fantic cet été pour l'essai, nous avions noté que le staff était à la fois motivé et ambitieux. La preuve est faite que Fantic n'est pas de retour pour faire le nombre sur la grille, mais bien pour gagner ! Une belle aventure à suivre... 

 

Notre essai de la Fantic 125 XX, une machine championne d'Europe dès sa première année !

Dernières vidéos

  1. Vidéo : on vous présente la Honda du team SR Motoblouz de Nathan Watson
  2. Vidéo : Slayground 3 avec Axel Hodges
  3. Vidéo : Malcolm Stewart et Adam Cianciarulo en GoPro à Indy 3
  4. Vidéo : le comparatif 250 4T 2021 mx2k, sept machines passées au crible !
  5. Vidéo : Red Bull Moto Spy, saison 5 épisode 2